Vous etes sur la page cherchee: Accueil › Fôrets de conifères › Fôrets de conifères

Fôrets de conifères

Le pays possèdant encore des forêts qui n’ont pas été explooitées par l’homme, des forêts virgines suggérant l’éternité, est béni. Bien que relativement pauvre en territoires forrestièrs (environ 26,5%), circaune moyenne de 5% du patrimoine forrestier de la Roumanie est représenté par des  forêts virgines şi quasivirgines.

Les forêts de connifères sont spécifiques dans l’Emisphère Nord, à plus de 55° altitude, où elles portent le nom de taïga et dans les regions montagneuses à climat tempéré. En Roumanie, ces forêts ont une distribution insulaire, imposée par la fragmentation du relief et par l’altitude. La limite supérieure de l’étage des conifères varie entre 1600 et 1800 m, en fonction de la latitude et des facteurs de l’environnement.

Les espèces de conifères dominantes sont: pin (Picea abies), sapin (Abies alba), pin rouge (Pinus sylvestris), pin noir (Pinus nigra), mélèze(Larix decidua).


Les forêts de faux-sapins couvrent, dans les Carpates Roumains, une portion située à des altitude de 1200 – 1800 m. Le climat favorable au faux-sapin a des températures moyennes annuelles de 3 - 5°C et des précipitations moyennes de 800 – 1300 mm par an, luminositê faible. Mêlé avec des espèces de feuillus, sur les versants ombragés et dans les vallées étroites où sont fréquentes les inversions de température et l’humidité, le faux-sapin peut être trouvé aussi à des altitudes de 600 m. Il pousse dans des associations végétales, à côté du hêtre, du bouleau, de l’érable montagneux. L’étage inférieur des forêts de conifères est faible en arbres de taille petite et en arbrisseaux. À la lisière et dans les clairières il’y a des arbrisseaux tels: myrtille, airelle, framboisier, groseiller montagneux, champignons, mousse, lichens (pellicule du sapin), fougère.

Le faune spécifique comprend: chenille du faux-sapin, pivert, mesange de sapin, merle, coq de montagne (Tetrao urogallus), aigle de montagne (Aquila chrysaetos), souris rayée, vipère (Vipera berus), écureuil commun (Sciurus vulgaris), martre, lynx , ours brun (Ursus arctos), loup(Canis lupus) renard (Vulpes vulpes).

L’habit végétale des montagnes, formé de conifères, produit une grande quantité d’oxygène et des substances qui détruisent les bactéries patogènes. Le paysage et les propriétés particulières de ces forêts sont valorifiés de point de vue touristique et médical.